Hôpital Sainte-Marie : un pilier de la santé mentale

Rédigé le 16/01/2024

Le centre hospitalier Sainte-Marie (CHSM) de Rodez a récemment reçu la visite de Didier Jaffre, directeur de l'Agence Régionale de Santé (ARS) Occitanie.

 

Il était accompagné de sa conseillère médicale Caroline Suberbielle, de sa directrice de cabinet Isabelle Redini et de Benjamin Arnal, directeur départemental de l'ARS Occitanie.

Guidés par Bernard Vayssade, président du conseil associatif du territoire Aveyron,  Magali Brougnounesque, directeur des Établissements Sainte-Marie Aveyron, Pierre Kivits, président de la commission médicale d'établissement (CME), et des représentants de la communauté médicale et soignante, ils ont découvert les dernières réalisations de l’hôpital : l'Unité d'accueil, de diagnostic et d'orientation (UADO), reconnue Centre de crise en 2023 ; l'Espace psychiatrique intersectoriel crise et apaisement (Epicea), inauguré fin novembre 2023, dans lequel l'accent a été mis sur les solutions de désescalade pour prévenir l'isolement et la contention des patients (jardin zen, balnéothérapie, cube de défoulement et sphère d'apaisement) ; la pharmacie à usage intérieur (PUI), qui possède un automate permettant de sécuriser le circuit du médicament depuis juin 2023.

Les Établissements Sainte-Marie Aveyron œuvrent dans deux secteurs d’activités : le sanitaire et le médico-social. Le centre hospitalier assure le service public de psychiatrie générale adulte pour quatre des cinq secteurs géographiques du département (Rodez, Espalion, Villefranche-de-Rouergue et Decazeville) ainsi que les soins psychiatriques sans consentement pour tout le département de l’Aveyron.

Le centre hospitalier Sainte-Marie compte 214 lits d’hospitalisation temps plein répartis entre 1 hôpital et 2 cliniques où les prises en charge s’organisent en filières de soins : courte durée, réhabilitation, géronto-psychiatrie et addictologie. Il propose également 45 places alternatives à l’hospitalisation (Accueil familial thérapeutique et Appartements thérapeutiques).

Le centre hospitalier propose aussi des prises en charge ambulatoires qui représentent 85% de son activité avec : 8 centres médico-psychologiques, 8 hôpitaux de jour, 9 centres d’accueil thérapeutiques à temps partiel, 1 centre de réhabilitation psycho-sociale, 1 centre de consultation géronto-psychiatrie, 47 appartements relais répartis sur l’ensemble du département ainsi que 3 équipes mobiles (psychiatrie précarité, réhabilitation et psychiatrie de la personne âgée).

L’activité médico-sociale repose sur un Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, une Maison d’accueil spécialisée, un Établissement et service d’aide par le travail, un Centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie, un Service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés psychiques co-géré avec la Fondation Opteo, et la Maison des adolescents de l’Aveyron co-gérée avec les centres hospitaliers de Rodez et Millau, et les associations Addictions France et Village 12 qui possède deux antennes à Rodez et Millau.